Révisions du PLU et du RLP de Mennecy: clôture de l’enquête publique le 18 avril 2017

L’enquête publique partagée entre les 2 procédures s’est achevée le 18 avril au soir. Le commissaire enquêteur va maintenant rédiger un procès verbal de synthèse dans un délai d’une semaine et un rapport terminé par un avis motivé dans un délai d’un mois, pour chacune des 2 procédures.

.

Dès maintenant, les copies des registres restent consultables, comme pendant l’enquête, mais il n’est plus possible d’y ajouter une contribution. Ces copies sont à l’accueil de la mairie Monique Saillet et sur le site Internet de la ville.

Je les reproduis ici sur ce site, pour continuer la démarche entreprise dès la prescription de la mise en révision, le 19 juin 2015.

Tout est dans le menu “PLU” dans le menu général de ce site. Les informations sont réparties sur 3 pages:

Ajoutons encore que l’accès du public à tous ces documents est possible et même obligatoire. Le réglement le plus récent est l’ordonnance 2016-1060 du 3 août 2016

La CADA y veille aussi, voir cette page:
http://www.cada.fr/enquetes-publiques,6087.html

Ce contenu a été publié dans PLU, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Révisions du PLU et du RLP de Mennecy: clôture de l’enquête publique le 18 avril 2017

  1. Ping : Révisions des PLU et RLP de Mennecy: l’enquête publique est clôturée | Le blog de Jean Féret à Mennecy

  2. O Durand dit :

    Bonjour
    J’ai passé un long moment à éplucher ces documents en mairie annexe.
    J’étais malheureusement absent le 18.
    Je suis comme beaucoup effaré par cette frénésie immobilière qui fait sortir de terre des horreurs.
    Mais ce qui m’inquiète le plus, c’est que nulle part ne sont mentionnés les problèmes d’infrastructures routières, d’aide à la personne, d’établissements scolaires saturés ( hormis ce merveilleux projet sur un noeud routier cruciale et déjà impraticable aux heures de pointes ).
    Je me demande ce qui motive notre maire et son équipe.
    Menneçois depuis toujours, je ne reconnaît plus cette ville qui demande 20 Minutes de bouchons pour etres traversée aux heures de pointes.
    Ces projets sont ils vraiment essentiels au bien être et a la qualité de vie des ( actuels et futurs ) administrés de Sa Majesté ?
    Ou sont ils les fondations d’un tremplin pour assouvir ( peut être par atavisme ? ) des ambitions politiques personnelles.
    Je lis, Monsieur, vos diverses publications avec le plus intérêt et il semble que votre expertise et votre probité soit peut être un salut pour les menneçois qui tiennent à leur écrin de verdure et a la préservation de leur tranquillité.
    Bien cordialement

    O Durand

    • jferet dit :

      Bonjour,

      Merci pour le compliment. L’équipe du maire ne sait pas très bien ce qu’elle veut. Aucun élu n’est venu défendre le projet, ou écouter des propositions, ou encore justifier des choix, pendant l’enquête publique. C’est dommage, car ce projet concerne
      – les travaux et les finances, donc M. Garro
      – l’urbanisme, donc Mme Dougniaux
      – les écoles, donc au moins Mme Perret,
      – les centres de loisirs, et M. Rita Leite
      – l’environnement, et Mme Prat
      – les déplacements, et Mme Collet
      etc…
      En réalité, ils suivent tous les ordres du maire, qui établit seul les orientations du PLU. Le bureau d’études et le service urbanisme ont si peu de choses à dire que le PLU 2017 utilise les cartes éditées à partir de 2008, c’est à dire le début de l’élaboration du PLU adopté en 2010, celui que nous révisons maintenant.
      Il ne faut cependant pas poursuivre l’utopie d’un Mennecy écrin de verdure. Il faut pallier au manque de logement dans une grande partie du pays et Mennecy doit assumer sa part. Les directives de l’Etat sont claires et il est difficile de les contourner. Nous avons quand même la chance que l’Etat nous laisse choisir comment respecter ces directives. Si nous ne le faisons pas, l’Etat accordera seul des permis de construire pour du logement social sans que Mennecy ait quelque chose à dire.
      Ce projet de PLU est particulièrement faible à l’égard ddes transports, il n’y a même pas un plan du réseau de bus actuel! C’est la même chose pour les équipements tels que des écoles, centres de loisirs, crèches, voire maisons médicales. Quels besoins, dans quels secteurs aux échéances 2020, 2025 et 2030 avec 16.000 puis 17.000 habitants?
      Il aurait fallu que ce projet de PLU ébauche des réponses à ces questions.

Laisser un commentaire