Le drainage dans la plaine Mennecy – Chevannes – Auvernaux

Cette plaine a été drainée à partir du milieu du 19ème siècle. Ce drainage a fait partie des très nombreux sites “asséchésé ou “assainis” dans le pays à cette époque. Le plus emblématique de ces sites est la forêt des Landes.

Couv drainage chevannesPour connaître l’histoire de cette effort national, consultez la note en cliquant sur l’image à gauche (archives départementales, côte PBR804) ou encore cette page. La loi du 28 juillet 1860 a très probablement conduit à ue gestion mutualisée des collecteurs et fossés qui conduisaient l’eau reccueillie jusqu’à la Seine et l’Essonne. Le “syndicat des fossés et vidanges” qui a réuni les communes de la plaine jusqu’en 2014 a été créé en 1966. Ce syndicat a probablement eu à gérer les fossés et les collecteurs partagés  par tous les systèmes de drainage. Aujourd’hui, ce “syndicat des vidanges a transféré toutes ses compétences au SIARCE et a été dissous en 2014. L’histoire n’est donc pas arrêtée, et c’est le SIARCE qui l’écrit maintenant.

Chaque système de drainage  a du être construit par une association de propriétaires voisins réunis dans une association syndicale libre pour un projet , projet alors éligible à une subvention de l’état de 30% de l’investissement initial à la condition de respecter un cahier des charges de l’état sur la conception et l’exploitation du système de drainage

Hydrologie plaine chevannesEn quelques mots, ce cahier des charges imposait une capacité de 1l/s/ha, avec des drains de 6cm installés tous les 15 mètres à une profondeur moyenne de 1m.  Les collecteurs et les fossés de vidange devaient avoir la capacité d’écouler les eaux de tous les systèmes de la plaine.

La plaine entre Mennecy, Chevannes et Champcueil avait deux exutoires: le fossé de “La grande vidange” vers Champcueil et  le fossé vers le parc de Villeroy, qu’on retrouve aujourd’hui le long des “maisons Breguet”

.

.

Dans les Levitt, voici ce que le plan retrouvé permet d’imaginer:

Image plan drainage 1

Pour construire ce plan, il a fallu partir de la photo du plan historique, dessiné à partir de 1855. Cette photo a été prise par l’association Mennecy et son histoire qui a pu disposer brièvement de l’original prêté par Georges Rabier, maire de Mennecy de 1919 à 1944 et agriculteur ayant exploité ces terres.

Voici la photo originale:

Plan drainage Verville020

Cette photo a été traitée avec les étapes suivantes:

  • améliorations des contrastes par plages rectangulaires
  • rotation pour aligner la route de Chevannes sur le même azimut que sur les vues IGN actuelles
  • surlignage de tous les segments de réseau en bleu, sans différencier les phases de construction
  • superposition avec le cadastre et le bâti trouvé sur le site geoportail de l’IGN
  • Alignement des routes de Chevannes, rue Champoreux et avenue de la Verville

Et voici le résultat:

Image plan drainage 2

La première vue affichée sur cette page est obtenue en supprimant le fond de la seconde vue.

Cliquer sur chaque image pour ouvrir les PDF

La gestion de ce système de drainage demeure un mystère. Aucune décision du conseil municipal de Mennecy à propos de son abandon, en particulier au moment de la création de la ZAC des Levitt, aucune décision de l’ancien “syndicat des vidanges” sur un abandon ou une mise à disposition à l’aménageur de la ZAC ou à un autre syndicat intercommunal, rien n’est connu.
Dans les PV des séances de conseil municipal, en remontant jusqu’en 1959 (ce que j’ai scanné et publié sur http://portail-mennecy.net/mairie/odj-cm.html), on ne voit que des nominations de délégués de la commune dans le comité syndical ou des avis sur des adhésions ou des retraits de commune.

Les photos brutes faites par Mennecy et son histoire sont dans ce dossier compressé (30 MB)

Attention! Ces vues relèvent plus du document d’histoire que du document d’urbanisme. Elles montrent qu’un réseau de drainage a existé, elles ne permettent pas de savoir si les éléments de ce réseau existent encore et s’ils fonctionnent. La confiance dans l’alignement des vues anciennes et modernes doit être aussi mesurée. Si la route de Chevannes et la rue Champoreux au pied de la colline Verville fournissent de bon repères, l’avenue de la Verville au sud de cette colline peut ne pas avoir été construite exactement sur l’ancien chemin vicinal.

A côté des Levitt, on retrouve d’autres systèmes de drainage.

Par exemple celui du “Gouffre”.

78J286 Plan Projet drainage Le Gouffre reseau nord aligneMennecy section B feuille 1 nord ajuste.

Cliquer sur les images pour les agrandir ou les charger en PDF PDF

L’extrémité ouest de ce système est au bord du rond point du Bouchaga Boualam actuel. Ce système est à l’emplacement du projet du bassin de rétention et infiltration du futur eco-quartier du “Clos de l’Aqueduc” dont la construction commence à l’été 2016.
Ces documents sont aux archives départementales de l’Essonne, côte 971W61. C’est un fonds d’archives versées par l’ancien génie rural. Ce projet date de 1928. L’image du cadastre provient du “fonds Darblay”, côte 78J326

IMG_3012 Drain 7Et pour corroborer l’histoire racontée par ces archives surgies du passé, regardez bien la photo ci-contre. Elle a été prise en août 2016 au début du chantier de l’éco-quartier. On y voit un élément de drain de 60mm de diamètre extérieur exhumé par l’excavation du futur bassin enterré de rétention/infiltration de cet éco-quartier.
Cliquer pour agrandir

 

Autre exemple: Le Grand Orme, une autre projet mené en 1928.

78J286 Plan projet drainage Le Grand Orme nord aligneMennecy section C feuille 1Cliquer pour agrandir ou les charger en PDF PDF

Nous sommes entre l’extrémité est de l’Aful des Myosotis et l’aqueduc. L’exutoire de ce système de drainage est partagé avec les systèmes plus à l’ouest, aujourd’hui sous les Levitt. Source: toujours les archives départementales, côte 971W61, c’est à dire des archives du génie rural. Le plan du cadastre 1937 vient du fonds Darblay, côte 78J326

Encore un exemple: La mare curée / Flavassy / Mare à Courbes. C’est un système à cheval sur la limite entre Mennecy et Chevannes, au sud-est de l’Aful des Myosotis.

78J286 Plan projet drainage mare curée - Flavassy - mare a Courbes nord alignéMennecy section C feuille 1Cliquer pour agrandir ou les charger en PDF PDF

Nous sommes immédiatement au sud du Grand Orme, au sud-est des Myosotis. Le projet a été mené en 1931. C’est toujours la côte 971W61 aux archives départementales et c’est la même feuille du cadastre que pour Le Grand Orme.
Dans le même carton d’archives, 971W61, on trouve le dossier de l’élargissement du fossé de “La Grande Vidange”, mené en 1931.

D’autres archives illustrent ces efforts pour drainer et assécher cette plaine:

  • Edepot53/3O1: drainage sur la commune de Chevannes entre 1919 et 1928 et formation d’ASL en décembre 1886
  • 971W132: drainage sur la commune de Chevannes entre 1928 et 1937

notice expropriation aqueducEt une pièce qui mérite de l’attention: la notice explicative de l’enquête d’expropriation menée en 1867 pour préparer la construction du premier aqueduc. Cliquer sur l’image pour ouvrir le PDF. Cette archive est sous la côte 3S-2, elle rassemble tous les documents des procédures d’expropriation sur Chevannes, Champcueil, Lisses et Bondoufle, mais pas Mennecy. Cependant, il n’y a aucune raison de ne pas étendre à Mennecy les prescriptions appliquées sur les autres communes.
A propos de drainage, la construction de l’aqueduc ne doit pas être fatale aux systèmes déjà installés, soit en les prolongeant à l’issue de la construction, soit en recueillant l’exutoire pour le transporter dans un fossé latéral jusqu’au prochain franchissement possible. L’entretien de ce fossé est à la charge de la commune.

A consulter aussi, sous la côte 78J286, l’inventaire des parcelles possédées par Rodolphe Darblay et l’acquisition de la ferme de la Verville au marquis de Primodan, le 23 janvier 1912.

78J286 Liste de proprietes DarblayLa société Levitt a acheté les terrains de la ZAC à Rodolphe Darblay en 1969 (au moins sous la forme d’une promesse de vente).